Bill TCHATO : En fin de saison j’arrête !

Bill TCHATO : En fin de saison j’arrête !
Bill TCHATO

Dans une interview fleuve qu’il nous a accordé, l’ex international camerounais, champion d’Afrique 2002, aujourd’hui sociétaire du FC Sapins (D 1 gabonaise), nous parle de son avenir dans le football, de l’importance des syndicats dans le foot, des Lions indomptables, etc. Une interview que nous vous proposons en deux parties et donc voici la première.

Comment se passe votre séjour au Gabon ?

Euh.., très bien. Cela fait déjà un an que je suis là-bas. Beaucoup étaient étonnés et curieux de savoir pourquoi est-ce que je suis allé au Gabon et pas au Cameroun. A tous, j’ai simplement dis que j’ai répondu à une sollicitation de Pierre AUBAME, ancien international gabonais aujourd’hui Manager Général du FC Sapins, club dans lequel j’évolue. Il m’a parlé du projet du club auquel j’ai toute de suite adhéré. Vous savez je n’avais jamais joué dans un club africain. Pour moi c’était donc un challenge de goûter un peu à un championnat africain même si ce n’est pas celui du Cameroun. Je pense qu’après ma carrière en Europe, c’était à la fois un devoir et un défi de pouvoir mettre mon expérience et mon savoir faire au service de la jeunesse africaine. Le FC Sapins m’offre cette opportunité là. Le club est jeune certes, mais les dirigeants veulent mettre sur pied une structure professionnelle à l’image de ce qui se fait en occident. Tout en étant joueur du FC Sapins, je suis parallèlement responsable des entraîneurs dans le centre de formation de Samuel ETO’O au Gabon, ainsi que de la détection des enfants.

 

Satisfait de votre première année passée au Gabon ou nourrissez-vous des regrets ?

Aucun regret. Lorsque je fais le bilan, je dirai que c’est une expérience très enrichissante sur le plan humain. Je rencontre des gens formidables. Au FC Sapins on est comme une famille. S’il fallait comparer à l’Europe au niveau famille, l’expérience est un peu semblable à celle que j’ai connu à Montpellier. Coté infrastructures, la première année ce n’était pas encore ça. Il faut dire qu’à mon arrivée au FC Sapins, nos terrains d’entraînement n’avaient pas de vestiaires et j’étais obligé de m’habiller chez moi. Mais aujourd’hui tel n’est plus le cas, le club a fait beaucoup d’efforts pour se doter des infrastructures modernes, à l’image de ce qu’on trouve dans certains clubs en Europe.

 

Bill TCHATO en action

 

Sur le plan sportif à quelle place avez-vous fini la dernière saison et quelles sont vos ambitions pour la nouvelle ?

L’année dernière, nous avons fini à la 5ème place. Mais il faut dire que le FC Sapins est à sa troisième année en 1ère Division. C’est un club en devenir. Les dirigeants ont pour ambitions de faire du FC Sapins le plus grand club gabonais et l’un des plus grand du continent africain. Notre Président est un passionné de foot qui au-delà des moyens financier investis, met également de sa personne. Nous avons par exemple une deuxième équipe avec laquelle nous nous entraînons et qui joue le championnat de 2ème Division. A 47 ans, le Président y a une licence et la saison dernière, il jouait même quelques bouts de matchs.

 

Pour combien de temps encore comptez-vous poursuivre cette aventure ?

Pour moi, j’arrive à la fin. J’aurai bientôt 38 ans. Je voulais déjà arrêter l’année dernière, les dirigeants m’ont convaincus de poursuivre cette magnifique aventure, mais il se peut qu’en fin de saison j’arrête de jouer au football. Et déjà, les dirigeants du FC Sapins ont promis de me trouver un poste, peut être celui de Directeur Sportif afin que je continue à aider ce club à grandir.

 

Donc après votre carrière de footballeur vous comptez prolonger votre séjour au Gabon tout en restant proche des pelouses ?

Tout à fait ! Jusqu’ici ma vie n’a été faite que de foot. Il est donc normal que je reste dans cet environnement que je côtoie depuis toujours et que j’aime. Maintenant, le Gabon, c’est plus que du long terme. N’oubliez pas qu’au-delà du FC Sapins, il y a aussi le centre de formation de Samuel ETO’O. Là-bas, nous nous occupons des gamins de 9 à 12 ans. Les portes m’ont été ouvertes dans ce pays par le FC Sapins qui m’a fait confiance et par Samuel ETO’O qui est un ami donc je souhaiterai en profiter pour transmettre aux jeunes ce que j’ai appris en Europe.  

 

FICHE TECHNIQUE

 

Nom : TCHATO MBIAYI

Prénoms : Bill Jackson

Date et lieu de naissance : 14 mai 1975 à M’biam

Pays : Cameroun, International A

Nombre de sélections : 58, 1 but.

Poste : Défenseur, Latéral Gauche

Taille: 176 cm

Poids: 75 Kg

Club formateur : SM Caen (1991-1995)

Clubs successifs : SM Caen (1995-1996), ASOA Valence (1996-1998), OGC Nice (1998-2000), Montpellier HSC (2000-2003), FC Kaiserslautern (2003-2005), OGC Nice (2005-2006), Qatar SC (2006-2008), Al-Khor (2008-2010), RC Strasbourg (2010-2011), FC Sapins depuis 2011.

Palmarès en club :

-          Champion de France de 2ème Division en 1996 avec le Stade Malherbe de Caen.

-          Finaliste de la Coupe d’Allemagne 2003 avec le FC Kaiserslautern.

-          Finaliste de la Coupe de la Ligue 2006 avec l’OGC Nice.

Palmarès en sélection :

-          Vainqueur de la CAN 2002.

-          Finaliste de la Coupe des Confédérations 2003.

-          Finaliste de la CAN 2008.   

Jacques Marcel ITIGA ITIGA
Douala, le 20.02.2013

Toutes les actualités